Les tiny houses
Une tiny house, en français « maison minuscule », est un lieu de vie à mi-chemin entre la roulotte et la maison. C’est donc généralement une toute petite maison en bois mobile que l’on peut  tracter en voiture. Quel est le rapport avec le minimalisme ? Quels sont ses avantages et ses inconvenients ? Tu sauras tout ici !
minimalisme, minimaliste, minimalee, devenir minimaliste, tinyhouse, tiny-house, tiny house, tiny houses, tiny-houses, tinyhouses
505
post-template-default,single,single-post,postid-505,single-format-standard,bridge-core-1.0.7,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Les tiny houses

Dans mon article “Le minimalisme, et pourquoi pas ?“,  j’écris que l’un des avantages du minimalisme est de pouvoir emménager dans un espace plus petit. J’aimerais aller un peu plus loin ici en te parlant des tiny houses.

C’est cool, c’est quoi ?

Une tiny house, en français « maison minuscule », est un lieu de vie un peu à mi-chemin entre la roulotte et la maison. C’est donc généralement une toute petite maison en bois mobile (entre 10 et 45m²) que l’on peut  tracter en voiture.

La tiny house s’est d’abord démocratisée aux États-Unis suite à la crise des subprimes, elle est financièrement bien plus accessible qu’une maison traditionnelle.

Elle arrive maintenant de plus en plus en France et est souvent choisie dans le cadre d’une démarche environnementale, nomade et minimaliste.

Il y a peu de place dans une tiny house, donc l’intérieur est agencé de manière optimisée pour éviter toute perte.

Ça ressemble à quoi ?

Crédits photos : 1 ; 2 ; 3

Quels sont les avantages ?

Le plus gros avantage est bien entendu son coût d’acquisition, être propriétaire devient plus accessible.

Une tiny house à moins d’impact sur l’environnement, moins d’espace à chauffer et à entretenir.

Elle est compatible avec la vie nomade, car elle peut être déplacée.

Vivre dans une tiny house, c’est aussi vivre dans un petit cocon et retourner à la simplicité et au minimalisme. Cela devient tout de suite plus compliqué de s’encombrer d’objets.

Je pense également que les tiny houses peuvent être l’une des réponses au problème global de surpopulation de notre planète

Il y a des inconvénients ?

Mais vivre dans une tiny house, ce n’est pas fait pour tout le monde.

Il faut d’abord être minimaliste, sinon cela va être impossible de trouver une place pour tous les objets de son ancienne maison.

Ensuite, en tant que parent, je ne me vois personnellement pas vivre dans une tiny house en famille. Adieu l’intimité !

Et même quand tu as juste besoin d’être seul ou d’un peu de temps pour toi après ta journée de travail, les autres membres de ta famille sont toujours à moins de 3 mètres de toi !

J’aurais d’ailleurs peur de me sentir un peu à l’étroit lors des jours de mauvais temps. Mais bon, vivre dans une tiny house permet aussi de choisir plus facilement son lieu de vie et vivre dans un endroit avec un temps de rêve !

Cela peut par contre être une bonne solution pour les personnes vivant seules.

En tout cas, j’admire les personnes ayant choisi de réduire autant leur lieu de vie, surtout en famille, et ce genre de comportement doit servir d’exemple à la plupart d’entre nous !

No Comments

Post A Comment